Priape


Priape sur une fresque de Pompeï
Priape sur une fresque de Pompeï

Loin devant Rocco Sifredi, Priape est célèbre pour son membre viril démesuré.

Fils de Dionysos et d’Aphrodite, il aurait pu mêler l’extrême beauté et un goût prononcé pour les fêtes sexuelles mais en fait son histoire est plus triste et morne qu’on ne l’imagine et il ne connait pas le plaisir ni le désir amoureux et n’aura aucune descendance.

Tout d’abord cette particularité physique ressemble plutôt à une disgrâce ou une infirmité. Ce dieu attire l’intérêt plutôt à la façon d’un phénomène de foire. Le priapisme est d’ailleurs un terme médical qui désigne certes une érection mais sous forme d’un problème douloureux et sans aucune connotation ou stimulation érotique.

En fait, Héra toujours jalouse aurait imaginé cette méchanceté gratuite envers l’enfant d’Aphrodite. Aphrodite ne brille pas par son instinct maternel puisqu’elle préfère abandonner le bébé.

Élevé par des bergers, Priape deviendra le protecteur des vergers, plutôt à la façon d’ un épouvantail d’ailleurs : Les anciens romains plaçaient dans leur jardin une grossière statuette du dieu en bois de figuier. En plus, il écarte le mauvais œil.

Mais ne plaignons pas trop Priape parce que son comportement est loin d’être exemplaire : il déteste les ânes. Il faut dire qu’une nuit où il s’apprêtait à violer Hestia, la divinité du foyer, un âne réveilla la déesse vierge par un sonore braiment. En retour, les ânes seront couronnés de fleurs le jour de la fête d’Hestia.

Priape eut une autre mésaventure avec un âne qui lui avait rendu service et à qui il avait accordé le don de la parole : ils se disputèrent pour savoir qui avait l’organe sexuel le plus imposant et Priape finit par battre l’âne à mort.  Pas sympathique décidément ce nain de jardin !

Un commentaire sur « Priape »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s