Histoire de Cassandre – Le don de prophétie d’Apollon


 

scène de la vie antique
scène de la vie antique

 Il manque à Cassandre ce qu’on appellerait aujourd’hui le charisme, qui semble être la qualité sociale la plus prisée aujourd’hui. Et la vengeance du bel Apollon est originale et cruelle.  L’histoire de Cassandre est très intéressante. Chacun peut se retrouver en cette belle jeune fille malheureuse à certains moments .

La malheureuse Cassandre, bien que princesse, n’a pas des débuts faciles dans la vie. Son père Priam et sa mère Hécube font une fête en l’honneur de la naissance de leurs enfants jumeaux: Cassandre et son frère Hélénos. La fête a dû être particulièrement arrosée puisqu’en partant, ils oublient leurs enfants dans le temple d’Apollon.
Les enfants passent donc la nuit dans le sanctuaire et on les retrouve endormis le lendemain mais deux serpents sont auprès d’eux. Ce sont les serpents du caducée qui purifient les enfants avec leurs langues bifides. Imaginez l’effroi des parents qui crient et font s’enfuir les serpents.

 En grandissant, Cassandre devient une princesse troyenne d’une grande beauté puisqu’ Apollon lui-même s’éprend d’elle. Mais les amours d’Apollon ne sont pas heureuses et cela se termine souvent mal pour la jeune personne qui lui a plu: ainsi Daphné se changea en arbre pour lui échapper.

 Pour séduire Cassandre, une variante de la légende dit qu’il lui accorde le don de prophétie, à la condition qu‘après avoir profité de ses leçons, elle se donnerait à lui. Le cadeau paraît déjà empoisonné. La vie n’est pas forcément facile pour celui qui connaît à l’avance ses coups durs. Mais les choses se compliquent encore lorsque après avoir profité des leçons divines, la jeune fille de peu de parole refuse de remplir sa part du contrat et rejette le bel Apollon. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas comme on dit vulgairement.

Apollon ulcéré lui aurait craché dans la bouche afin qu’elle ne soit pas crue (Quel dégoûtant cet Apollon tout de même, on ne le croirait pas quand on admire ses statues!). La pauvre voit donc arriver les pires malheurs mais ne peut jamais les éviter à ses proches. Imaginez l’angoisse perpétuelle et le désespoir de la pauvre Cassandre.

 Elle annonce ainsi que Paris causera la ruine de Troie. Elle s’oppose également à l’entrée du célèbre cheval imaginé par le rusé Ulysse. Le devin Laocoon tente de l’aider à convaincre les troyens mais Apollon veille et envoie ses serpents dévorer Laocoon et ses fils.

 On raconte que Priam, lassé des divagations prophétiques de sa fille et des moqueries qu’elles suscitent parmi son peuple, la fait enfermer. Il prend tout de même la précaution de demander au surveillant de lui rapporter fidèlement ses paroles.

 Lors du partage du butin, après le saccage de la ville, elle est attribuée comme esclave à Agamemnon qui tombe amoureux fou de sa captive. La malheureuse vierge n’a plus la possibilité de refuser et enfantera des jumeaux. Cela ne sera pas du goût de Clytemnestre, épouse d’Agamemnon, bien qu’elle-même ait pour amant Egisthe. Elle assassinera Cassandre en même temps qu’Agamemnon, dès leur retour de Troie.

 Triste destinée donc pour cette princesse troyenne et encore aujourd’hui, on dit  « Malheur à celui qui dit la vérité ». On vérifie fréquemment cette difficulté à être entendu lorsqu‘on annonce des événements que les personnes n‘ont pas envie de voir se réaliser, comme si le fait de ne pas les croire pouvait leur enlever leur réalité et les empêcher de survenir.

En ce moment par exemple on accuse certains scientifiques de «jouer les Cassandres» lorsqu’ils évoquent les conséquences probables du réchauffement climatique. Etre un oiseau de mauvais augure n’est pas un sort enviable.

4 commentaires sur « Histoire de Cassandre – Le don de prophétie d’Apollon »

  1. Ronsard, dans son poème « je veux brûsler pour m’envoler aux cieux » fait référence aux yeux de Cassandre : « pour s’enflammer aux rayons de tes yeulx », je ne vois pas le rapport avec la légende.
    Pouvez vous m’aidez?
    Merci d’avance.

    1. Cassandre est le prénom d’une jeune fille réelle dont le poète Ronsard est tombé amoureux. Elle n’a rien à voir avec la Cassandre mythologique. Cassandre Salviati est italienne, fille d’un banquier de François 1er, et a rencontré Ronsard a un bal de la cour. Elle sera pour Ronsard un amour platonique, forcément plus beau que l’amour consommé.
      Elle avait apparemment de très beaux yeux et un regard qui rendit amoureux maint jeune homme de la cour. Ce regard est comparé à un soleil brûlant mais il n’y a aucun rapport avec une légende mythologique.
      Merci pour votre visite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s