Tarpeia, le Capitole et la roche tarpéienne


la louve romaine sur le Capitole
la louve romaine sur le Capitole

Tout le monde sait ce qu’est la roche Tarpéienne mais savez-vous qui était Tarpéia?

La roche Tarpéienne se situe sur le Capitole à Rome. On y précipitait les criminels qui mouraient dans leur chute. « La roche Tarpéienne est proche du Capitole » est une expression qui signifie que les condamnations peuvent suivre de près la gloire et la richesse des hommes politiques se réunissant au Capitole. (avis à nos gouvernants).
Tarpéia est la fille de Tarpéius, auquel Romulus avait confié la garde du Capitole pendant la guerre contre les Sabins, consécutive à l’enlèvement des Sabines. Évidemment la jeune fille tombe amoureuse du général sabin Tatius, sans quoi il n’y aurait pas d’histoire.
Enfin, amoureuse si on veut car elle semble bien aimer l’or aussi. Toujours est-il qu’elle trahit son peuple, les Romains, et livre la citadelle aux Sabins.
Elle aurait demandé ce que les soldats portaient au bras gauche comme paiement de sa trahison. Or les soldats portaient des bijoux au bras mais aussi des boucliers. On ne sait pas si elle voulait les bijoux ou si elle se faisait agent double et voulait les boucliers afin que les Romains puissent aisément tuer les Sabins.
Toujours est-il que les Sabins la prirent au mot et l’écrasèrent sous le poids de leurs boucliers qu’ils jetèrent en tas sur elle. Ah la bonne blague, on savait s’amuser en  ce temps-là !

Ainsi périt Tarpéia et son nom fut donné à la roche sur laquelle elle mourut.

 

9 commentaires sur « Tarpeia, le Capitole et la roche tarpéienne »

  1. « On savait s’amuser en ce temps là » vous trouvez cette expression choquante !? Vous n’avez pas perçu le ton ironique !? Si vous l’avez perçu, alors, vous avez vraiment un peu le *** serré ^^
    Prenez une camomille et détendez-vous, l’auteure faisait de l’ironie ! Ironie que j’ai bien perçu, qui m’a amusé et pourtant, je ne me délecte pas à l’idée de ce triste spectacle…
    Camomille, un peu de musique douce, respirez ça va bien se passer… 🙄

  2. Bravo pour la longue remise en place de fremond.Dominique;les traitres à L’Empire et à son empereur,valait bien l’honneur d’aller s’écraser quelques mètres plus bas;attention à nos hommes politiques du moment ou ceux qui les ont précédés.Après les honneurs la déchéance.

  3. Chère Madame .Je ne suis pas du tout d’accord avec vous ett je vauis m’en expliquer su le champ.
    Votre article s’engageait pourtant bien . La première phrase ne saurait être mise en question et on peut la citer in extenso:
    : »La roche Tarpéienne se situe sur le Capitole à Rome » .
    OuI.C’est la pure vérité; il n’y a rien à y redire ,c’est bien là qu’elle e situe.
    .En revanche dès la seconde phrase « Patatras! » Rien ne va plus!.Ce que vous affirmez est tout simplement erroné.
    Mais là encore je me dois de vous citer complètement afin d’en permettre l’étude avec la plus rigoureuse honêteté des deux propositions qui la constituent .
    Vous commencez ainsi: » On y précipitait les criminels. »…Soit!..C’est d’accord , ce point est véridique .incomplet ,mais indiscutable D’ailleurs des générations d’historiens tous plus crédibles et reconnus les uns que les autres nous l’ont rapporté: la Roche Tarpéienne était bien un lieu d’éxécution
    .Les « coupeurs de cheveux en quatre » professionels (il y en a! ) ergoteront , faisant remarquer que votre affirmation est vraie mais incomplète car il est de notoriété publique qu’en ce liieu, d’ailleurs vious en parlez plus loin, on pratiquait également en ce lieu un abject eugénisme.C’est parfaitement répugnant ds les assimiler à des criminels et jusqu’à preuve du contraire ,les malheureux atteints d’infirmités que l’on éxécutait là n’en n’étaient pas! ,
    Mais bon passons !C’est sans doute dans l’air du temps et à n’en pas douter, Monsieur Le pen lui mêmen jugerait très probablement qu’oublier le massacre de handicapés n’est pas si grave,convaincu qu’il ne s’agit que d’un « détail » de plus ‘Histoire!
    Disoons plutôt un simple oubli , je ne vous en tiens pas rigueur.
    Mais s’il n’y a pas de réelle ambigüité concernant ce premier point, la suite de votre phrase est, en revanche, chère Madame, une contre vérité flagranteEt on ne peut pas la passer sous silence..
    Relisons là phrase
    : » [On y précipitait les criminels]…qui mouraient dans leur chute . » !!!
    .. Là je dis « STOP » chère Madame..Pas du tout! C’est totalement faux!
    .Seuls quelques rarissisimes condamnés sont,en effet: concernés par ce que vous dites,
    En effet, peut être les les plus fatigués , voire les grands cadiaques ont eu le temps matériel de passer l’arme à gauche durant cet extrêmement court laps de temps qu’aura pu prendre leur petit voyage du haut jusqu’ en bas de la roche mais pour l’immense majorité des autres,, c’est encore bien vivants qu’ils sont arrivés au niveau du sol .!
    Morts de peur, peutçetre ,mais vivants!.. Il ne faut pas dire n’importe quoi chère Madame!
    Enfin! ;Non , on ne périssait pas « dans sa chute » à la roche Tarpéienne , mais seulement « des suites » de cette dernière…. à lza fin.

    .QQuant ànavoir si onsavait mieuxs »amuseer « en ce temps là », je vous lauise seule juge..

  4. le ton de ces articles se veut humoristique, l’objectif est d’amuser. Je reconnais que l’humour noir ne passe pas toujours très bien mais pour les soldats, tuer ainsi la jeune femme alors qu’ils auraient tout simplement pu la poignarder était bien une réponse « humoristique » à sa demande.

  5. Court,détailler rien a dire ! Mais le « Ah la bonne blague, on savait s’amuser dans ce temps-là ! » est de trop !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s