Comment te dire adieu – Serge Gainsbourg


image trouvée sur http://chamade1000.unblog.fr/
image trouvée sur http://chamade1000.unblog.fr/

Serge Gainsbourg renoue avec les jeux de sonorités sur le thème de la rupture amoureuse. Quand le couple se sépare, chacun devient un «ex» pour l‘autre.

On remarquera que la chanson entière n’a qu’une rime : celle d’ « adieu ».

Le moment de la rupture s’accompagne souvent d’une explication difficile, de prétextes et de larmes. Les larmes seront seulement suggérées car ici, l’amoureux déçu se veut pragmatique et raisonnable avec un champ lexical de la volonté et du raisonnement (« je ne veux », « il faut que », « explique ») et tout le talent du poète consiste à laisser deviner la réalité derrière un discours qui cherche à bluffer l’autre.

Ainsi, le narrateur nie être «malheureux» et Gainsbourg opère comme il en a l’habitude par glissement de construction : «malheureux» qualifie grammaticalement le mot «réflexe». Le champ lexical du malheur, de la souffrance et des larmes est bien présent à chaque vers cependant.

Sous aucun prétexte je ne veux
Avoir de réflexes malheureux
Il faut que tu m’expliques un peu mieux
Comment te dire adieu

On poursuit avec le discours qui dit le contraire du véritable ressenti avec cette trouvaille d’une métaphore complètement renouvelée : le silex est une pierre utilisée pour allumer le feu  et il s’agit ici du feu de l’amour. Or l’expression «cœur de pierre» qualifie habituellement une personne insensible et imperméable aux sentiments. C’est en fait un cœur qui pourrait sembler d’un matériau plus fragile : le «pyrex»,  qui résiste au sentiment amoureux.

Mon coeur de silex vite prend feu
Ton coeur de pyrex résiste au feu

Le refus de la séparation, qui vient du cœur, du désir, prend la forme d’un refus raisonné, marquant une volonté, calculant les « chances ».

Je suis bien perplexe je ne veux
Me résoudre aux adieux
Je sais bien qu’un ex amour
N’a pas de chance ou si peu

L’explication demandée n’est comme toujours qu’un dernier essai de retenir l’autre et de se raccrocher au rationnel quand on se sent basculer dans la souffrance sentimentale.

Mais pour moi
Une explication vaudrait mieux

Le refus de «craquer» devant l’autre est naif et prend une dimension humoristique. Pour cacher ses larmes et justifier l’utilisation du kleenex, on parle de ne pas «surexposer ses yeux», comme si regarder l‘autre vous éblouissait. Le kleenex est un écran pudique derrière lequel on cache sa douleur.

Sous aucun prétexte je ne veux
Devant toi surexposer mes yeux
Derrière un Kleenex je saurais mieux
Comment te dire adieu
Comment te dire adieu

Derrière cet écran de papier blanc formé par le « kleenex », on pourrait dire sur cet écran,  apparaissent les couleurs passées des moments heureux («nuits», «matins») avec pour la seule fois l’emploi du pronom « nos », mais ces souvenirs sont censurés par l’autre : «mis à l’index» et le couple désuni n’est plus qu’un « je » et un « tu ».

Tu as mis à l’index
Nos nuits blanches
Nos matins gris-bleu
Mais pour moi
Une explication vaudrait mieux 

Publicités

6 commentaires sur « Comment te dire adieu – Serge Gainsbourg »

  1. Excellente étude de texte, ça parait tellement évident quand c’est mis en lumière de la sorte. Merci. J’apprécie encore plus cette chanson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s