perdre quelques kilogrammes superflus


Un petit livre bon marché peut vous aider : Ma To-do list minceur / du Dr Arnaud Cocaul  et de Sioux Berger aux Editions Marabout. (Sioux ici est un prénom, j’ai connu une petite fille qui s’appelle Cheyenne et ça lui allait très bien)

Cet ouvrage tient compte des dernières découvertes médicales et s’adapte à chaque individu. Il vous propose d’abord un premier bilan sous forme de test et d’explications simples pour bien prendre conscience du point de départ, des besoins réels ( maigrir pour sa santé et non pour tenir compte de la mode) et du temps nécessaire. Beaucoup de bon sens donc et pas de dogmatisme.

La présentation en listes de conseils, trucs et astuces permet de doser ses efforts, d’avoir des objectifs faciles à atteindre car bien décomposés en petites étapes et surtout de positiver. De la douceur avant toute chose ! Il s’agit de prendre soin de soi globalement, de mieux se connaître, de réfléchir, d’apprendre à s’aimer, à s’accepter et surtout de ne pas martyriser son corps ou son moral. On vous propose aussi une recette chaque jour.  (propose, pas impose)

Ainsi, je n’ai pas suivi à la lettre les menus : trop de poisson, même si j’aime bien. J’ai adapté les menus à mes habitudes alimentaires dans un premier temps avant de progressivement faire l’inverse : adapter mes habitudes aux menus conseillés. Il faut vraiment apprendre la lenteur, le long terme. De toutes façons, c’est un régime dont il faut se rapprocher ensuite tout au long de sa vie.

Il faut savoir que le fait de noter tout ce que l’on mange permet déjà de maigrir naturellement. Je préconise de prendre un cahier et de faire trois colonnes pour chaque jour :

– dans la première colonne, noter les éléments d’une journée équilibrée en trois ou quatre paragraphes correspondant en gros à trois repas et une petite collation type goûter. (un élément par ligne). Par exemple :

  • fruit
  • céréales ou pain complet
  • lait
  • fruits secs
  • crudités ou salade
  • viande ou poisson ou œufs (1/4 de l’assiette au plus)
  • légumes (1/2 assiette au moins – à volonté en fait)
  • pain complet  ( si possible pas plus de 2 tranches)
  • un verre de vin ( là, c’est la Bourguignonne qui parle)
  • chocolat (un carré) ou miel
  • fruit (pommes à volonté)
  • légumes
  • yaourt
  • fruits secs
  • A tout cela, ajouter sans l’écrire la boisson : thé, tisane, eau à volonté.

– dans la deuxième colonne, notez tout ce que vous avez mangé, y compris les craquages. Il s’agit de tendre vers la première liste, c’est juste un guide. En même temps, cochez dans la première colonne ce qui est pris. Cela vous permettra, si vous avez une petite faim, de choisir dans ce qui vous reste. Voyez cela globalement sur la journée et même sur la semaine.

– dans la troisième colonne, faites le bilan de la journée pour vous guider dans vos prochains changements d’habitude. Par exemple « trop de sucre, pas assez de fruits secs ». Notez aussi en l’encadrant ce qui a été positif, par exemple : j’ai diminué ma quantité de pain. C’est là aussi qu’on analyse les « craquages » : cherchez à décrire puis à comprendre sans jugement. A quelle heure je craque, pourquoi ? faim, ennui, contrariété ? Comment éviter la prochaine fois ? Faim : boire, manger une pomme. Ennui : sortir et faire le tour du quartier. Contrariété : appeler une amie, faire quelques mouvements décontractants, s’allonger et se concentrer sur sa respiration, pleurer un bon coup.

Progressivement, il faudra peut-être diminuer la quantité globale de nourriture, l’estomac va s’adapter et diminuer lui aussi. Progressivement aussi, il faudra prendre un peu de temps pour préparer soi-même les plats. Et bien sûr, ne jamais se resservir.

Enfin, un peu de sport peut bien sûr être très bénéfique mais penser aussi à simplement bouger dans la vie quotidienne : prendre l’escalier, faire le ménage soi-même, se garer un peu plus loin des entrées de magasin ou du bureau.

Impératif : vous ne devez jamais avoir faim, vous ne devez jamais vous reprocher un craquage, vous le notez en pensant que cela fait partie de votre chemin et que vous avez une vision à long terme. enfin, vous ne devez pas perdre plus de deux kilogrammes par mois. Tout ce qui est perdu trop vite sera repris et même augmenté.

Pour finir, une petite gâterie sortie de mon imagination : la boule de gourmandise.

  • dans un petit ramequin, mélanger une demi-cuillère de miel à des amandes effilées, des graines de sésames et de pavot (ou ce que vous avez sous la main). Dégustez.

Je ne vous dis pas bon courage car vous n’en aurez pas besoin mais plutôt claire motivation et persévérance pour écrire (c’est le plus dur). Ah, j’oubliais : ne se peser qu’une à deux fois par semaine, c’est du long terme on vous dit. Vous allez redécouvrir le plaisir de manger : on déguste chaque bouchée, on se fait encore plus plaisir qu’avant en fait. Peu à peu, les nouvelles habitudes s’installent et on a besoin de moins en moins de volonté pour dire non à un deuxième chocolat, d’autant plus que ce n’est pas interdit et qu’on peut tout simplement repousser à plus tard. Vous allez retrouver de l’énergie, du bien-être, de la légèreté pour se mouvoir. Que du bonheur !

5 commentaires sur « perdre quelques kilogrammes superflus »

  1. Parfois, il faut un déclic pour réussir à modifier son comportement alimentaire. Pour ma part, je suis très sensible à la démarche de Pierre Rabhi, qui prône la  » sobriété heureuse ». Celle-ci passe notamment par la recherche de la frugalité alimentaire : manger peu mais bien, ne peut qu’être bénéfique pour la santé ( et pour la planète) et donc permettre de lutter contre la surcharge pondérale.

  2. Ça fait bientôt 2 ans que je note tout ce que je mange (sauf pendant mes séjours à St. Loup!), c’est à mon avis la meilleur méthode pour gérer son alimentation et donc perdre les kg superflus… Un tableau excel est parfait pour se simplifier la vie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s