Rachel, la Dame de carreau


     
 

Rachel et Jacob
Rachel et Jacob

La Dame de Carreau dans les jeux de cartes, Rachel, est un personnage cité dans la Bible, dans la Genèse. Jacob est un des patriarches. Son nom signifie «protégé de Dieu» et donnera les prénoms Youssef ou Jacques. Il est le petit-fils d’Abraham. Nous sommes entre le XVIIème et le XVème siècle avant Jésus-Christ.

Jacob est déjà célèbre pour avoir talonné son frère jumeau Esaü à la naissance puis pour avoir profité de la faim de celui-ci pour lui échanger son droit d’aînesse contre un plat de lentilles. Comme Esaü n’est pas content et veut le tuer, il fuit chez son oncle et c’est le début de notre histoire.
 
La première entrevue de Rachel et Jacob commence comme une belle histoire d’amour. Jacob tombe amoureux de la belle bergère qui vient abreuver son troupeau de moutons à un puits. Jacob est le cousin germain de Rachel mais il ne connaissait pas sa famille.
 
Il est très bien accueilli et s’installe avec eux, faisant sa part de travail. Le père de Rachel, oncle de Jacob, lui propose de le payer mais Jacob demande Rachel comme épouse, en échange de sept années de labeur. Laban accorde sa fille et les noces ont lieu au bout de sept années. Ils semble que les jeunes d’alors étaient plus patients que ceux d’aujourd’hui.
Cependant, pour quelque obscure raison, le vieux grigou Laban demande à Léa de prendre la place de Rachel dans le lit conjugal. En fille obéissante, Léa, qui apparemment trouvait son beau-frère à son goût, prend la place de sa jeune sœur. Jacob ne voit pas la différence, il faut croire qu’en sept ans, il n’avait pas beaucoup flirté avec sa future épouse !
Au matin, tout de même, il est en colère et Laban lui explique qu’il est de tradition de marier l’aînée avant la cadette. Il avait dû omettre ce détail avant le mariage.
Voilà le pauvre Jacob repartit pour sept autres années de travail pour avoir Rachel, qu’il épouse enfin. Pendant ce temps, Léa, bien que peu aimée, enfante fils sur fils.
Rachel demeure stérile assez longtemps. Elle est d’ailleurs invoquée encore aujourd’hui contre la stérilité. Elle est très jalouse de sa sœur Léa et a une idée surprenante: donner sa servante Bilha à Jacob pour le faire patienter en quelque sorte. Bilha enfantera des fils également. Puis Rachel donne enfin naissance à deux fils : Joseph et Benjamin. Soit on ne compte pas les filles, soit Jacob ne sait faire que des fils…Enfin, tout le monde est content, c’est l’essentiel.

Jacob aura donc douze fils en tout, dont onze seront les fondateurs des douze tribus d’Israël (l’un aura deux fils qui fonderont chacun une tribu).

Rachel décède lors de la naissance de Benjamin, sur le chemin du retour vers Bethléem et son tombeau est le troisième lieu saint du judaïsme. Ce tombeau est célèbre parce que lors de l’exil des juifs pour Babylone, ils entendirent des plaintes en passant devant le Mausolée, les plaintes de Rachel qui pleurait ses fils.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s