jardinage


Nénuphars
Nénuphars

Je ne suis pas spécialiste de jardinage, mais je raconte ce que je fais ou ce qui me passe par la tête, comme d’hab.

D’abord une citation de Jacques Lacarrière :

Un jardinier est un homme d’avenir en ce sens qu’il est toujours en avance d’une saison ou de deux, semant en automne les fleurs du printemps. Là où un profane ne verra que désert, désolation, aridité, le jardinier, lui, contemplera déjà l’Eden d’un luxuriant massif. Un jardin est toujours une terre promise.

Les framboisiers voyageurs

Une personne de ma connaissance, experte en jardinage, a planté des framboisiers,  appuyés contre des fils de fer pour qu’ils grimpent bien. Ils ont dépéri. Il faut dire que le sol est très humide à cet endroit, traversé par une source. Cela ne leur plaisait pas.

Pourtant, sous la terre, ils ont avancé des racines et ils ont réapparu ailleurs dans le jardin, au milieu d’un massif de fleurs. Que faire ? Les laisser bien sûr. Et manger de bonnes framboises !

Au jardin en février

taille des rosiers

  • enlever les pousses qui regardent vers la partie centrale
  • tailler bas les tiges fines (après une pousse tout de même).
  • Ne laisser que quelques tiges si l’on veut de belles roses et un bel équilibre.
  • Au contraire, si on aime de nombreuses petites roses et une effet un peu sauvage, laisser plus de tiges.
  • enlever le bois mort

taille des framboisiers

  • couper le tiers le plus haut de chaque tige
  • enlever les rejets et les replanter plus loin

Nous avons une espèce moins connue de framboisiers qui donnent des framboises jaunes. Elles sont très sucrées.

Au jardin en mars

  • regarder sans se lasser les bourgeons et les jeunes pousses qui démarrent partout
  • passer début mars le déserbeur thermique : il est efficace sur les toutes jeunes pousses
  • semer sous abri certaines variétés de fleurs : zinnia, pétunia, capucines, pois de senteur…
  • taille des arbres fruitiers en dégageant l’intérieur de l’arbuste (exemple pêchers de vigne) pour laisser pénétrer la lumière.
  • prévoyez de mêler fleurs et légumes pour un bel effet visuel et parce que certaines fleurs évitent naturellement l’utilisation de fongicides et pesticides.

En avril

  • Il est temps de repiquer les semis qui ont maintenant quelques feuilles (3 à 5). on sème sous abri extérieur bien ensoleillé : clarkia, tomates, mufliers…
  • on place les jardinières de pensées au nord et à mi-ombre pour les garder encore un peu : elles ont tenu tout l’hiver mais vont craindre le soleil et la chaleur.
  • on tond la pelouse chaque semaine
  • on profite du lilas
  • finalement le desherbeur thermique, ce n’est pas top: c’est cher (achat + gaz), ce n’est pas si écolo que ça, on ne peut pas s’approcher d’autres plantes ou du portail en bois ou d’une voiture, il ne faut ni vent ni humidité et en plus l’herbe repousse. Donc, j’ai repris la bonne vieille pioche qui en plus me mange quelques calories en trop. Un petit peu chaque matin, ce n’est pas un gros effort finalement.
  • savez-vous que l’eau de cuisson des pommes de terre est un bon desherbant ?

entourer le jardin de planches de bois (ou d’une petite haie de buis si vous avez 50 ans devant vous et que vous adorez manier la cisaille). Cela évite (un peu) les mauvaises herbes et les limaces. Cela protège du froid et de la sècheresse. Une idée venue du Moyen-âge.

En mai

  • On  fait ce qui nous plait car il y a tant de choix d’occupations
  • vive le muguet porte-bonheur
  • pour les tomates et autres fruits, les repiquer en place d’après le calendrier lunaire les 2 et 3 mai.
  • couper les « gourmands » des fraisiers
  • pincer les tomates, c’est-à-dire enlever la petite pousse entre la tige et la feuille. Attention à bien se laver plusieurs fois les mains à l’eau savonneuse ensuite, jusqu’à disparition complète de la couleur jaune : le dépôt sur les doigts est très acide et si vous vous frottez l’œil par inadvertance ou toute muqueuse, c’est vraiment très douloureux.
  • profiter des œillets

En Juin

  • on profite, on récolte, on admire. Si la salade monte, sachez qu’après avoir lavé les feuilles, vous pouvez les plonger dans deux bains successifs : eau très chaude puis eau très froide. Elles seront tout à fait consommables.
  • pincer les basilic pour qu’ils ne montent pas à fleur.
  • semer des haricots verts
  • penser à chaque matin ôter les fleurs fanées pour susciter le fleurissement de nouvelles (valable pour toutes les plantes à fleurs)

en juillet

  • continuer les semis de radis et haricots verts.
  • ôter les feuilles du bas des pieds de tomates, elles deviennent jaunes d’ailleurs.
  • bien arroser courges et courgettes et même un peu de temps en temps les framboisiers qui donneront de plus gros fruits.

en août

  • Placez une tuile sous les potirons pour qu’ils ne pourrissent pas.
  • coupez les fleurs fanées de rosiers ou d’autres fleurs chaque jour pour en voir refleurir de nouvelles.

en septembre

  • récoltez les gros potirons et placez-les sur un muret ensoleillé.  Cela fera grossir les autres plus petits.
  • récoltez les tomates et placez les tomates vertes sur un muret ou un rebord de fenêtre pour les faire mûrir plus vite au soleil.
  • allez cueillir des mûres pour en faire de la gelée.
  • si vous avez une vigne mal exposée et des raisins un peu acides, faites de la gelée de raisin, c’est délicieux.
  • c’est le moment des compotes de rhubarbe
  • commencez à semer des légumes d’automne : salade, épinard, mâche, bettes

en octobre

  • profitez des couleurs orangées du jardin : potirons, capucines, soucis, œillets d’Inde… Les capucines tiennent plusieurs jours en bouquet.
  • enlevez les haricots, potirons …car c’est la fin des haricots.
  • Connaissez-vous la courge spaghettis ?

2 commentaires sur « jardinage »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s