suggestions incorrectes pour répondre aux pubs par téléphone


teléphone objet du délit
teléphone objet du délit

Nous sommes harcelés semaine et dimanche au téléphone par des inconnus entrant de plain pied dans notre sphère familiale, nous demandant des nouvelles de notre santé ou si nous vivons en couple.

 Prenons le parti d’en rire un peu, même si certains objecteront que ce n‘est pas très moral. Disons qu‘on ne le fera pas, on fait juste semblant.

  • Faire celui qui n’entend pas bien et faire tout répéter systématiquement : Comment avez-vous dit? Vous pouvez répéter, s’il vous plait? Je n’ai pas bien saisi…

 

  • Dire qu’on est la jeune fille au pair et nous pas bien français parler
  •  Répondre avec enthousiasme en retournant la question :  Et vous-même ? La santé ? Les enfants ? Vous êtes marié aussi ? 
  •  Dire que oui, on est très intéressé et poser le téléphone sur la table et s’en aller dans une autre pièce. 
  • Bien qu’ayant souvent un fort accent étranger, ces interlocuteurs se présentent avec un nom de baptême typiquement franchouillard. Les prendre pour un (e) ami (e ). Bonjour Emilie, depuis tout ce temps. Tu fais du télétravail maintenant. Arrête, je reconnais bien ta voix. C’est pour une blague de potache, je ne marche pas. Arrête, tu me fais trop rire. 
  • Faire le petit chose et les deux orphelines réunis : Oh quel dommage, je ne pourrai pas me rendre à votre invitation, j’ai les deux jambes cassées. Mon mari vient de me quitter. Je suis dans un désespoir complet. Ne raccrochez pas s’il vous plait, j’ai besoin de tout raconter… 
  • Partir dans les relations familiales compliquées :  vous me rappelez la cousine Séraphine, celle qu’était mariée à l’Albert. Pas l’Albert de la tante Joséphine, l’autre. Attendez, voilà que je me souviens plus du nom de sa mère. C’est quand même quelque chose. On perd la mémoire vous savez, à un âge. Faudrait pas devenir vieux ! L’autre jour, j’ai dit  « bonjour Marcel »  au Jeannot, pas le Jeannot de la Marcelle… 
  • Se mettre à ronfler bruyamment 
  • Mettre votre CD préféré et dire : Une minute j’ai quelque un sur l’autre ligne, je vous reprends tout de suite puis poser le téléphone contre le haut parleur. 
  • Draguer à mort (peu importe le sexe): Vous avez une voix envoûtante.  Vous me faites beaucoup d’effet.  On pourrait se rencontrer. 
  •  Quand on voit que le numéro ne s’affiche pas ou affiche « privé », décrocher sans dire un mot. 
  •  Ou très sérieux : Vous tombez bien, je travaille à la CNIL et nous enquêtons sur vos méthodes.
  • prendre une voix de répondeur et répéter inlassablement : « un instant, s’il vous plait », « un instant s’il vous plait », « un instant s’il vous plait »
  • prendre une voix de bébé: « maman prend son bain » ou « c’est toi mamie ? »

 

  • Répondre comme s’il y avait erreur à chaque question :

-Non je ne suis pas Mme X, vous faites erreur, je m’appelle Justine Goutte (ou Elisabeth Windsor au choix).

– ah non j’ai 80 ans, je n’ai pas moins de 60 ans

et ne surtout pas se tromper et répondre à la personne qui se présente comme « cousine Rosette » :

j’en ai marre, vous me cassez les pieds, je ne veux pas de nouvelle cuisine, ni la marque Rosette ni une autre.

*note de la rédaction, j’ai vraiment une cousine Rosette et j’ai vraiment dit ça.

N’hésitez pas à ajouter vos idées en commentant.

9 commentaires sur « suggestions incorrectes pour répondre aux pubs par téléphone »

  1. Parlant couramment l’italien, le hollandais, le roumain, l’anglais et assez bien le russe et un peu l’allemand, je réponds suivant mon humeur du jour dans l’une ces langues.
    L’opérateur doit être surpris car mon nom est italien !

  2. Ce que je fais de temps en temps, quand je suis de bonne humeur et que j’ai du temps :
    – « Désolée, mademoiselle, je n’ai pas le téléphone » !
    Silence… Après répétition de la question :
    – « Vous n’avez pas de chance, je n’ai pas le téléphone » !
    En général, l’appel s’interrompt très vite…et moi j’imagine la tête de la (malheureuse) opératrice ! (Je ne cherche pas à être méchante, juste ne pas me mettre en colère et tenir des propos hargneux ! )

  3. – repondre : je ne peux prendre de décision sans l’avis de mon conjoint, je suis soumis vous savez… Je n’ai pas le droit de prendre la moindre décision…

  4. o
    j’en avait vus une belle une fois, un sale quand même, il faut l’avi-ouer :p

    décrocher et dire qu’on la fille de madame/monsieur X. Appeler ensuite pour de faux et dites qu’elle arrive. Attendre 2 minutes pour enfin vous mettre a crier « mamaaaaan, ho mon dieu, mamaaaan, au secours, maman est tomber dans les escalier, au secooour ! »

  5. j’en ai une : le but du jeu est de répondre en ne formulant que la moitié des mots, c’est très énervant pour celui qui essaye de comprendre :
    par exemple : j’ai le ch—si av– les mar—–ses dans du tab—- ; en nasillant !!!

    (expérience d’une infirmière de bloc qui doit décripter le langage des chirurgiens masqués).

    une autre : parler à quelqu’un d’autre en même temps, si vous êtes seuls, faites une conversation imaginaire, ou encore mieux faites croire au correspondant que vous êtes en pleine engueulade avec votre conjoint à grand renfort de noms d’oiseaux et de commentaires sur cet abruti (e) que vous avez pour moitié…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s