Qui s’en souvient encore – Roger Sebert


retour de l'île d'Elbe
retour de l'île d'Elbe

Ce matin, il m’est tombé dans les mains un petit livret oublié. Comme dans une mise en abyme, cette courte publication traite elle-même d’une histoire oubliée et s‘intitule Qui S‘en Souvient Encore?…. L’auteur est Roger Sebert, un partenaire de bridge de feu mon père, et c’est ainsi qu’il m’advint de la lire et de l’apprécier il y a bien des années, vraisemblablement lors de sa parution en 1982.

A partir de quelques éléments entendus par hasard et de recherches minutieuses, Roger Sebert a reconstitué une belle histoire de vie et de mort, un fragment de vie oublié dans un bas-côté lors du retour de l’île d’Elbe de l’empereur déchu. Son imagination comble les vides de la mémoire et la qualité des descriptions rend chaque tableau vivant.

C’est ainsi que Joseph et Francine sont ressuscités avec leurs peines et leurs espoirs, leur amour simple et leur étrange rendez-vous avec la mort et la vie de deux bébés.

Sur la poitrine du petit était épinglé un billet manuscrit d’une écriture appliquée. […] « Je reviendrai le chercher. Il s’appelle Napoléon, né le 13 mars 1815 ».

En ces temps troublés, personne ne revint et ce Napoléon-là fit souche dans ce village perdu de Bresse bourguignonne.

Mais l’auteur sait ménager ses effets et sait que tout le plaisir d’une promenade est dans les étapes du chemin. Il s’attarde ainsi sur la description d’un cabaretier éméché:

Il s’était réveillé en sursaut devant le portail de l’église, aux coups retentissants de huit heures qui tombaient du clocher. Ces coups, il les avait reçus sur la tête comme des bogues de noix ou de châtaignes chutant en automne, et encore tout étourdi, assurant plus ou moins son équilibre en tirant sur la bride du cheval, il s’était dirigé d’un pas pesant vers son estaminet. Il y trouva, qui l’attendait, le postillon accouru du relais, lequel, en vociférant, tambourinait à coups redoublés contre l’huis, croyant déjà à quelque malheur.

Aux Grands-Bois, près de Saint-Germain-du-Plain, toutes ces plaisantes péripéties furent bientôt oubliées comme fumerolles sur la route après une pluie d’été.

Beau sujet que la mémoire et l’oubli et quelque part la trace toujours vivante d’un nourrisson de 1815 montre que la vie, parfois, est la plus forte.

 Imprimé en avril 1982 et publié par Barre-Dayez, éditeurs à Paris.

2 commentaires sur « Qui s’en souvient encore – Roger Sebert »

  1. Bonjour,

    Bravo pour votre Blog et bonne continuation.
    Je suis un passionné par mon village, dessin, histoires… de Saint Germain du Plain : dhttp://st-germain-du-plain.monsite-orange.fr/
    Concernant l’histoire de : Qui S‘en Souvient Encore?…. Roger Sebert ; j’aimerai en savoir plus. Est t’il possible d’en avoir une copie ou une référence pour la connaitre mieux.

    Je vous remercie et à bientôt

    Joel

    1. Si vous avez édité un livre ou si vous connaissez quelqu’un qui l’a fait, je veux bien emprunter le livre et en parler sur le blog à la condition qu’il me plaise vraiment. Nous sommes presque voisins géographiquement.
      Je transmets votre adresse mail à Roger Sebert pour qu’il vous contacte s’il le souhaite.
      merci pour votre visite et votre commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s