décembre 2011


Antalya (Turquie)
Antalya (Turquie)

Une image de Turquie, un petit aperçu du paradis terrestre, pour les touristes au moins.

et des articles :

Enfin un grand bravo à la compagnie du Chat Troubadour pour tout le bonheur qui a brillé dans les yeux des enfants lors des représentations de La Fille du Père Noël.

 

 

novembre 2011


couleurs d'automne en Haute-Loire
couleurs d'automne en Haute-Loire

La brume matinale laisse place aux dorures automnales. Que notre planète est belle ainsi parée !

Une citation de Montaigne :

Je me fais plus d’injure en mentant que je n’en fais à celui à qui je mens

et un article :

octobre 2011


verrière à Londres - Somerset house
verrière à Londres - Somerset house
  • Une citation :
      « Il n’y a que deux choses infinies: la bêtise humaine et l’univers. Pour l’univers, je n’en suis pas encore sûr… »
      (Albert Einstein)
  • Une idée de sortie :

C’est peut-être un peu loin mais allez visiter Somerset House et le musée Courtauld à Londres, l’un des plus beaux petits musées du monde. On se pince pour croire ce qu’on a sous les yeux : des chefs d’œuvre de Cranach à Matisse, en passant par Manet, Rubens, Picasso, Le Douanier Rousseau , Brueghel l’ancien…

Vous pouvez ensuite choisir de déjeuner au « Georges », un pub style Tudor juste en face de la Cour de Justice, où la nourriture est typique et pas chère du tout.

Puis pour la digestion, rien ne vaut une petite promenade près de la Tamise, dans l’allée de l’Embankment.

Vous pourrez terminer l’après-midi à Covent Garden, où vous aurez l’impression de revoir Elisa vendant ses fleurs sur les marches, avant de devenir la célèbre « Fair Lady » du film d’après l’œuvre de Georges Bernard Shaw.

S’il vous reste une petite heure, amusez-vous à retrouver l’ambiance victorienne dans la maison reconstituée et imaginaire de Sherlock Holmes au 221, Baker Street. J’ai adoré les toilettes :

toilettes chez Sherlock Holmes
toilettes chez Sherlock Holmes

septembre 2011


Source de la Loire
Source de la Loire

Tout vient à point à qui sait attendre

Ce pourrait être de circonstance au vu de mon retard pour la page de ce mois-ci mais je vous propose une autre citation, une définition plutôt, de Sacha Guitry,  bienvenue en ces temps de rentrée des classes :

Écoles : établissements où l’on apprend à des enfants tout ce qui est indispensable de savoir pour devenir des professeurs.

Si comme moi vous faites partie de ces générations d’enfants à qui on a seriné « La Loire prend sa source au Mont Gerbier de Jonc », vous aurez envie de savoir à quoi ressemble ce fameux mont. Et bien je vous conseille de vous y rendre et de parcourir le charmant sentier balisé « des sources de la Loire ». « Des » sources car elles sont trois : la source géographique, la source véritable et la source authentique…

Une autre suggestion de boucle touristique :

  • Si vous vous trouvez à proximité du viaduc de Millau,  je vous conseille de le prendre une fois de nuit , pour avoir la merveilleuse impression de glisser sur une route dessinée dans le ciel, comme dans un rêve d’enfant.
  • Ou alors, prenez la route des gorges de la Dourbie, qui passe dans le Causse Noir, arrêtez-vous à Nant pour flâner dans les étroites ruelles puis rendez-vous à l’un des plus beaux villages de France : La Couvertoirade.
  • Il vous faudra peut-être prendre une chambre d’hôtes en route avant  de visiter le site absolument exceptionnel et magnifique au-delà de toute description du Chaos de Montpellier le Vieux (qui n’est pas du tout à côté de Montpellier)

Enfin, quand même, un article :

juillet 2011


Place St Marc - Venise
Place St Marc - Venise

Une citation :  » Ils peuvent parce qu’ils croient qu’ils peuvent » – Virgile

 Sortie : Le musée de la première photographie à Saint-Loup de Varennes est passionnant, géré par des passionnés dynamiques. Ils viennent d’ouvrir une route de la photographie. Pour en savoir plus : musée de la première photographie

Vous pourrez passer la nuit dans une charmante chambre d’hôtes : La Maison du Chat Troubadour

à lire : l’évasion des plombs de Venise par Casanova. On trouve ce livre à la boutique du palais des doges. Casanova raconte son évasion des célèbres prisons vénitiennes, brûlantes l’été et glaciales l’hiver sous les toitures en plomb (d’où le nom qu’on leur donnait). Elles étaient réputées pour justement l’impossibilité de s’en évader. Il est possible cependant que Casanova ait inventé cette belle histoire pour cacher le fait qu’il avait simplement soudoyé les gardiens.

à savoir : toujours sur Venise.

  • Sur certains tableaux, le célèbre lion est représenté avec un livre fermé et non pas ouvert : cela signifie qu’à l’époque, Venise était en guerre. Le livre n’est ouvert qu’en temps de paix.
  • les doges ont tous leur portrait dans l’immense salle du palais,  sauf un. A sa place, un panneau noir marque l’infamie d’avoir fomenté un  complot.

articles :

mai 2011


marronnier en fleur
marronnier en fleur
  • La traditionnelle citation mensuelle : elle est de Victor Hugo

La moitié d’un ami, c’est la moitié d’un traître

  • Un grand merci à mes fidèles abonnés et bienvenue aux nouveaux ! Vous me motivez pour écrire un nouvel article de temps en temps.
  • Un coup de chapeau à la Compagnie Le Chat troubadour dont les spectacles sont plébiscités par les enfants.
  • une idée intéressante : les cafés -poussettes : on y accueille enfants  et parents, amis, grands-parents pour un agréable goûter au milieu des jeux. Des activités ou des conférences sont parfois également proposées.  Je recommande celui d’ Agde et celui de Lyon pour y avoir passé un agréable moment.
  • Pour ce qui est de l’actualité, je dirai que décidément le Capitole est bien près de la roche Tarpéiénne.

Mars 2010


carnaval 2010 Chalon /s/Saône
carnaval 2010 Chalon /s/Saône
  • Voici venu le temps de carnaval, suivi par l’arrivée du printemps et les premières primevères. On dit au revoir à ce long hiver et puisque l’humeur est guillerette, je me permets une petite histoire drôle, n’en déplaise à Michel Polnareff dont j’apprécie fort le talent.

Un homme âgé, disons 80 ans, discute avec son médecin : « C’est incroyable, ma jeune épouse va avoir un enfant. Je ne pensais pas être père à mon âge ! »

–  C’est incroyable en effet, répond le médecin et je vais vous demander votre avis sur une étrange histoire. Imaginez un homme qui se promène en forêt avec son bâton de marche. Il avise un chevreuil et par jeu le met en joue avec son bâton et fait mine de tirer. Le chevreuil tombe mort, atteint d’une balle en pleine tête. Quelle explication donnez-vous ?

– Oh, c’est simple, répond le vieil homme, tout simplement et par une coïncidence amusante, un chasseur se trouvait là qui a tiré et tué le chevreuil.

– Bien, réplique alors le médecin, c’est bien là où je voulais en venir…

  • Le premier article du mois, pourtant , n’est pas gai, mais c’est celui qui est venu sous ma plume : Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor.
  • Un aperçu d’une passionnante conférence vous donnera peut-être envie d’en savoir plus sur l’Art Nouveau et le style nouille et l’art Déco de vous promener à Nancy.
  • Retour à la mythologie avec la belle Sémiramis
  • et enfin une recette de mousse au chocolat
  • Je tiens aussi à rendre hommage à mes collègues Personnels de Direction de l’Éducation Nationale qui rendent leurs palmes académiques en signe de désaccord profond avec ce que devient peu à peu cette grande maison. Je sais l’effort qu’il en coûte et même le déchirement : cette distinction est la seule marque de reconnaissance de tellement d’heures de travail dans l’ombre, parfois de prise de risque, de qualités et de compétences inlassablement mises en œuvre.  Pas un mot de leur ministre en réponse à ce geste fort : quel mépris d’un médiocre envers de si belles âmes !

décembre 2010


Crest Voland
Crest Voland

Pour ce dernier mois de l’année 2010

un film : Harry Potter

Je plains ceux qui n’entrent pas dans ce monde imaginaire qui nous parle de choses profondes avec beaucoup de finesse.

Chaque élément du film semble travaillé par le meilleur spécialiste mondial : les prises de vues, les paysages, les effets spéciaux, les maquillages, les costumes et surtout les ombres chinoises d’un conte imbriqué dans le conte.

Une citation

C’est la parole qui est d’or, le silence est souvent de plomb – Hervé Bazin

Hervé Bazin a souffert dans son enfance de cette frilosité qui fait qu’on n’aide pas un enfant qui souffre parce qu’on ne veut pas d’histoires, parce qu’on ne veut pas se mêler de ce qui ne nous regarde pas, parce qu’on a peur de représailles ou peur de perdre un temps précieux en démarches, parce que le bourreau est un collègue sympathique et qu‘on va se faire mal voir du groupe de travail …
Le courage est une valeur dépassée et c’est bien dommage. Au moment de Noël, certains enfants ont plus besoin d’un regard que d’un cadeau.
How many times can a man turn his head
And pretend that he just doesn’t see  (Léonard Cohen)
Continuons de préparer notre avenir et celui de nos enfants en réfléchissant aux idées proposées par Arnaud Montebourg et en les diffusant autour de nous.
Pour vos cadeaux de Noël, offrez des rêves et pour le même prix, offrez des idées aussi : Des idées et des rêves

Voici un nouvel extrait :

Croître et faire grandir la richesse ? Mais si cette richesse n’en était pas une puisqu’elle oublie ou dissimule les destructions irréversibles des biens naturels qu’elle entraîne inexorablement ?

Et pour en savoir plus : le blog d’Arnaud Montebourg

Un petit rappel de mes articles ayant trait à Noël :

Et si vous voulez fabriquer vos cartes de vœux :

Allez, un article « mythologie » comme vous les aimez :

Et probablement le dernier article de l’année :

Bienvenue à mes nouveaux abonnés et bonnes fêtes de fin d’année à tous !

novembre 2010


ambiance d'un soir d'Automne au couvent des Ursuline de Saint-Denis
ambiance d'un soir d'Automne au couvent des Ursulines de Saint-Denis

En novembre, deux expositions conseillées :

  • Ernest Pignon Ernest au Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis : magnifique mise en scène dans la Chapelle des Carmélites des représentations de l’extase par le peintre ou comment décrire l’indicible.

la calligraphie arabe ou plutôt les calligraphies arabes à l’Institut du Monde arabe. On apprend entre autres choses passionnantes qu’il existe une calligraphie spéciale pour les princesses.

de la lecture :

  • Des idées et des rêves – Arnaud Montebourg. Rêver puis croire qu’on peut le faire (Yes we can !)  et réfléchir ensemble aux 100 propositions très sensées du brillant avocat.
  • Le champ de la Praude – Madeleine Mansiet Berthaud (éditions Lucien Souny) – Un récit bucolique, émaillé de vocabulaire bressan et très bien documenté. J’ai cru me retrouver chez ma grand’tante à Feillens.  L’Education Nationale de l’époque est très bien vue.
  • Boris Cyrulnik – Je me souviens – émotion et réflexion.
  • Annie Proulx – Noeuds et dénouements : il y a du Zola, du Faulkner, du Steinbeck dans ce roman articulé autour des noeuds :  noeuds de marins, de dentellières, de sorcières… Noeuds de l’amour aussi, si difficiles à défaire et à refaire. Vivre à Terre Neuve, brr…
  • Jean-Claude Carrière – Contes philosophiques du monde entier : on rit beaucoup et on réfléchit aussi

Je cite un extrait de ce dernier ouvrage (C’est un chanoine qui parle):

Pour l’humilité, je ne crains personne

  • du théâtre par l’auteure et metteure en scène Myriam Boudénia. Vous pouvez lire par exemple  l’intéressante pièce Bouchouka, éditée par Alna et apprécier aussi les citations de Shakespeare, Rimbaud ou Lewis Caroll.  Du rythme, du rire et de la réflexion et c’est si bien écrit ! Voici un passage du prologue où un étrange personnage nommé le conteur s’exprime. Et à la fin de la pièce, oui, on se regarde.

Regardez-vous ! Vous êtes des égarés. Vous avez tout oublié, vous avez oublié tout le chemin alors que vous m’aviez promis.

Un proverbe :

C’est quand un arbre est couché qu’on en mesure la grandeur.

En cette période de Toussaint, je pense à certains de ceux qui nous ont quittés et dont on a mesuré la grandeur au vide qu’ils ont laissé.

Un merci à Alexandre Astier et Pascal Boille qui ont si gentiment dédicacé le livre de comptines et poésines qui vient de sortir pour Liova, le petit Prince de Saint-Denis.

Des articles :

Un peu avant l’heure, mais on commence déjà à y penser,  un conte de Noël inédit imaginé par le chat troubadour :

Et bien en accord avec la saison automnale :

Et en avance sur la saison printanière :

Toujours dans la mythologie :

Et enfin, un peu de gourmandise :

Octobre 2010


 
 

vol d'oiseaux à Bresse sur Grosne
vol d'oiseaux à Bresse sur Grosne
Un dicton sur la procrastination que je trouve sympathique et tellement vrai :
Demain est le jour le plus chargé de la semaine

Mais j’ai tout de même trouvé le temps aujourd’hui pour un nouvel article, d’ailleurs ma grand-mère disait souvent « rien de tel qu’un paresseux qui se met au travail » :

 The Sounds of Silence de Simon and Garfunkel

et voici un deuxième et un troisième :