La civilisation métallique


Nous vivons au milieu des métaux que nous avons aspiré hors des roches de notre planète. Nous respirons ou avalons des métaux lourds dès notre plus jeune âge, nous voyageons dans des oiseaux ou des coursiers d’aciers, nous habitons dans des constructions aux angles vifs. Les fenêtres en aluminium ou les escalators, les lampes, les ponts… où que nous portions le regard, les créations humaines sont anguleuses et brillantes. Où que nous posions la main, les matières usinées sont froides et dures au toucher. Nous vivons dans la démesure de toutes les dimensions: les hauteurs, les distances, les rythmes de vie. Tout n’est que façade lisse où rien ne pénètre. L’air même n’y est pas naturel, chauffé ou refroidi, nettoyé, modifié, transportant jusqu’à vos narines des parfums synthétiques ou des odeurs d’usines. Les lumières sont faussement colorées, violentes jusque dans le confort étudié qu’elles apportent non pas à une personne mais à un individu type, issu de moyennes et de savants calculs. Quelqu’un qui n’existe pas vraiment.

Parfois je me promène dans le passé, dans de vieux quartiers où une tour ronde vous salue au détour d’une ruelle, où l’herbe pousse entre les pavés, où l’armature des maisons est faite de vieilles poutres de bois. La terre, le grès, le végétal m’accompagnent lorsque je descends dans une cave voutée. Il y fait frais et sombre, c’est ainsi. Je vais m’adapter. Le sol n’est pas plat, chaque pas est une découverte, un risque que l’on prend peut-être. Ça s’appelle vivre, je crois. Je peux ressortir, poursuivre mon errance, je n’ai plus de montre. Le soleil indique plus de seize heures. J’appuie ma joue contre une pierre ocre qui a chauffé tout le jour. Elle me parle, elle est rugueuse et porte la trace des ans. Rien de net et d’aseptisé. Et parfois, ça fait du bien.

Auteur : Annbourgogne

littéraire de goût, formation, loisirs, métier. retraitée passionnée mythes et légendes

4 réflexions sur « La civilisation métallique »

  1. Votre article sur les matières me fait réagir. Chaque fois que je vois les tours de la Défense à Paris, je peste, je hais ces constructions et n’aime pas traverser la zone, je m’y sens mal, est-ce le côté métallique ou le verre, ou le béton ou la démesure ? Rien à voir avec le vieux Paris ou la vieille maison de pierres, mais avec de la Nature !

    L’homme a tout colonisé, abimé la plupart du temps, pour la rentabilité, la vitesse ou simplement avoir sa place avec le pavillon…de ce coté-ci de la planète, pendant que d’autres vivent avec très peu. Arrivés à ce point de l’incapacité de la planète à faire vivre tout le monde, le climat se venge.

    Mais peu de réactions pour des projets d’envergure, de réflexions à mener pour habiter la terre avec les autres êtres vivants, tandis que que des dossiers d’autrefois continuent à arriver sur le marché, des RER dans les grandes villes…sans oublier le repli du monde

    merci pour vos articles

    Virginie Balus

    1. Merci pour cette réaction. A défaut d’être aussi efficace qu’on le souhaiterait, ça fait tout de même chaud au cœur de savoir qu’on partage des sentiments communs.

  2. Bonjour, Je commente ici car wordpress m’embête avec ses identifiant… Vous le mettrez sur votre blog qi vous voulez.

    Prendre « son » temps, ce n’est pas, en général (victorieux), sans avoir traversé des  épreuves, des champs de mines dont une ou deux ont sauté sous nos pieds…. Dans le même sens je découvre un one-man-show (que vous connaissez peut-être !) qui prend de ce temps libre qu’on peut se donner, s’offrir, en grec le temps kairos qui se différencie du temps chronos : https://www.youtube.com/watch?v=7KpxsqwNF0o. Cordialement, C.T.

    ClaudeC. Trouiller

    Mon blog : Oser toucher la lumière
    Livre publié : Noël, Noël ! pas sans sa vraie histoire – en ligne version papier et ebook ici notamment https://www.bod.fr/librairie/noel-noel-merry-christmas-claude-trouiller-9782322397952 – en auto-édition :Changer pour le meilleur (textes poétisés et témoignage d’expériences surnaturelles) Les 3 et 1 Petits Cochons (l’histoire tradi des 3 Petits Cochons revisitée, écologisée et spiritualisée)
    Sur FB : Claude Thé et Recycl’art Claude – Sur Skyrock : temoignage-de-christ.skyrock.com – Sur Youtube : chaïne Claude Henri – https://www.youtube.com/channel/UC2yIC91APqM2_nIVfJsEp8w

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :