La Vie est ainsi faite


La vie est ainsi faite

La première cordée n’a pas beaucoup avancé, c’était difficile, et tout à inventer.

 Ils ont planté le drapeau de l’humanité.

La deuxième vague s’est mise en marche, fièrement, sur les traces. Poussé le drapeau un peu plus loin, oh ! pas beaucoup, mais un peu tout de même, à force d’observation et de persévérance, dans les conditions inimaginables de la vie du début.

La vie est ainsi faite, l’humain est extraordinaire.

Il y eut beaucoup, beaucoup d’autres parents qui ont tout fait pour bien préparer les enfants, pour qu’eux aussi progressent un peu.

La vie est ainsi faite, l’humain est programmé pour toujours plus.

 Les conseils des anciens se sont perdus, ceux qui parlaient de respect et d’équilibre, de tenir sa juste place, tout ça.

La vie est ainsi faite, l’humain manque de sagesse.

Et puis, ils ont voulu aller plus vite. Pas bien loin, pas tous, parce qu’ils n’étaient déjà plus ensemble.

La vie est ainsi faite, l’humain est égoïste.

 Ils croyaient avancer qu’ils reculaient déjà, dans leurs têtes et surtout dans leurs âmes. Ils avaient tout, pas faim ni rien, mais l’héritage, ils le voulaient pour eux, sans souci des suivants. Ils ont bien profité, ils n’ont pas préparé la piste, ils ont savonné la planche.

La vie est ainsi faite, l’humain n’a rien compris.

Les enfants sont arrivés au départ, même pas en colère. Ils ignoraient qu’ils étaient les derniers, c’est tout.

La vie est ainsi faite, l’humain n’entend que ce qui l’arrange.

Auteur : Annbourgogne

littéraire de goût, formation, loisirs, métier. retraitée passionnée mythes et légendes

3 réflexions sur « La Vie est ainsi faite »

  1. Bonjour !
    Encore un beau texte inspirant.
    « La Vie est ainsi faite » et ainsi va la Vie.
    Les jours de fête, c’ est comme une boule à facettes, ça en jette et puis les jours plus
    sombres, forcément on n’ y voit pas clair, usine à gaz, ça va dans tous les sens et cela ne mène nulle part.
    Et puis cela repart … parce que l’ homme est ainsi fait.

    1. Merci chère amie pour ce commentaire positif et optimiste. L homme est effectivement capable du meilleur, il suffit qu’il le veuille, et la Nature finit toujours par s adapter, avec le temps.

  2. Bien vu ! Après, la vie ce n’est pas cela… seulement.Ce que vous décrivez – bien -, c’est nos existences – de la racine qui donne les mots exil ou exit en anglais. Existences coupées, comme des fleurs pour des pots de survie, en dehors de la sûre Vie, infinie en elle -même. Elle, elle se trouve seulement en Christ – c’est ainsi, comme 3 et 2 font 5 et rien d’autre -, en qui l’exil se termine… par une croix. Une croix tirée dessus la séparation, subie d’un côté (pour l’essentiel), à croire de l’autre (pour la personnification).Avez-vous cette foi en la rédemption qui éternise l’âme au lieu de la laisser descendre inéluctablement (sans cela) vers le shéol ou hadès, le séhour des morts ? Bien cordialement, dans l’échange en l’essence, qui est du Ciel.

    Claude Trouiller

    Livre publié : Noël, Noël ! pas sans sa vraie histoire – en ligne version papier et ebook ici notamment https://www.bod.fr/librairie/noel-noel-merry-christmas-claude-trouiller-9782322397952

    Livres en cours de publication :Changer pour le meilleur Les 3 et 1 Petits Cochons (l’histoire tradi des 3 Petits Cochons revisitée, écologisée et spiritualisée)

    Mon blog : Oser toucher la lumièreSur FB : Claude Thé et Recycl’art Claude 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :