L’ histoire de la marmelade d’orange


Vous trouverez cette histoire en musique sur le site accueil euro info tourisme : les habitudes culinaires en Ecosse. Ce site propose une recette de marmelade d’oranges traditionnelle à faire en plusieurs étapes sur trois jours : si vous avez du temps et de la place…
 
 L’histoire commence vers 1700 dans le port de Dundee. Un bateau en provenance de Séville vint s’abriter pour fuir la tempête. La cargaison d’oranges risquait de s’abîmer dans les cales. Un couple d’épiciers : les Keiller, flairèrent la bonne affaire et achetèrent le tout à bas prix.
Ils vendirent immédiatement beaucoup d’oranges mais ils comprirent rapidement qu’ils ne pourraient pas tout vendre à temps. Comment éviter le gaspillage ?   Madame Keiller eut alors l’idée d’en faire de la confiture qui s’avéra délicieuse mais là encore le temps manquait. Elle s’aperçut alors qu’en laissant un peu d’écorce, les pots se remplissaient plus vite et que l’ensemble était délicieux.
Toute la famille se mit au travail et cette marmelade connut un vif succès.
Le nom marmelade (marmalade en anglais) viendrait d’ailleurs d’une anecdote: le cuisinier français de Marie Stuart  lui en proposa alors qu’elle était malade et le nom Mary’s maladie donna le mot «marmalade».

Il faut savoir que la noblesse d’alors parlait français mais que le peuple, et donc les serviteurs, s’exprimait en anglais : on a donc un mélange entre le français avec « maladie » et non « illness » et l’ordre des mots anglais « Mary’s maladie ». Le personnel, ne comprenant pas le mot « maladie »,  crut qu’on parlait de la confiture.

Toujours est-il que la famille Keiller dut rapidement agrandir l’entreprise, continuant d’acheter des cargaisons d’oranges en provenance de Séville. En 1797, les descendants de James Keiller ouvrirent la première usine de confiture du monde.

Plus tard, la reine Victoria, friande de cette confiture, lança véritablement la mode d’en prendre au petit déjeuner et la nation suivit l’exemple de sa souveraine.

 À déguster sur fond de musique traditionnelle et cornemuse…

4 Réponses

  1. L’étymologie populaire faisant dériver marmelade du français « Ma’am est malade » est fausse. Cette origine viendrait de l’utilisation d’un mélange de coing et de sucre préparé par un chef français comme médicament contre le mal de mer par Marie Ire d’Écosse lors d’une traversée entre la France et l’Écosse13. Il existe une étymologie populaire similaire basée sur Marie-Antoinette.

    Wikipédia

  2. En anglais, on ecrit  » marmAlade » , allant dans le sens de votre anecdote Mary’s maladie .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 71 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :